Ceinture judo : quels sont les différents grades ?

Ceinture judo : quels sont les différents grades ?

Le judo est une discipline passionnante pour ceux qui aiment les arts martiaux. Cette discipline adopte des classements ou grade des apprentis en fonction de leur progression. Ainsi, pour les distinguer, ils doivent porter une ceinture judo dont la couleur dépend de leur évolution et leur niveau. Pour mieux comprendre, voici ce qu’il faut savoir sur les ceintures en judo.

À quoi sert la ceinture au judo ?

La ceinture judo possède une signification précise et en particulier, au niveau de la couleur. Cette discipline, venue tout droit du pays du Soleil Levant, est très fascinante à apprendre et permet aux apprentis de maitriser la technique d’auto-défense et de travailler également son réflexe et son assiduité tout en apprenant à garder le contrôle à chaque situation stressante. En tout cas, la ceinture judo est obligatoire au même titre qu’un kimono. Elle permet avant tout de bien tenir sa veste et d’éviter toute gêne lors d’un combat ou d’un affrontement avec l’adversaire. Ensuite, il permet de distinguer les grades si on appartient au grade dan ou au grade Kyu. Plus précisément, en arts martiaux japonais, il est indispensable de respecter les traditions et certaines règles.

Ainsi, chaque couleur de ceinture correspond à un grade particulier mais aussi à son niveau d’apprentissage. La ceinture blanche est attribuée aux judokas Roku-kyu, la ceinture judo de couleur marron est attribuée aux judokas Ichi-kyu et la ceinture rouge est attribuée à un grade supérieur en dan, c’est-à-dire aux Kyu-dan. Ainsi, il existe de nombreuses ceintures aux couleurs différentes en judo : ceintures blanche, jaune, orange, verte, bleue, marron, noire, blanche-rouge et rouge. Ces ceintures correspondent donc aux grades des apprentis et à leur niveau d’évolution dans ce type d’arts martiaux. Ensuite, il convient de connaître sa taille pour bien se sentir à l’aise lors des entrainements. En tout cas, les ceintures font partie des règlements à respecter lorsqu’on pratique le judo.

Quelles sont les différentes couleurs de ceinture de judo ?

Comme précisé plus haut, il existe différentes couleurs de ceinture de judo et ce, par grades. On ne peut donc pas choisir la couleur ceinture marron en fonction de son goût ni de sa tenue. En revanche, on est libre de choisir la taille la plus adaptée à sa morphologie. En dehors de la taille, la qualité des ceintures est aussi à prendre en compte car on doit tout le temps les porter en cours d’arts martiaux. En tout cas, on attribue à une ceinture par grade dan ou Kyu. Il existe différents types de couleurs en ceintures. Le niveau le plus bas est la ceinture blanche, ensuite, il y a le jaune pour les judokas Go-kyu, orange pour les judokas Shi-kyu, verte pour les judokas San-kyu, bleue pour les judokas Ni-kyu et marron pour les judokas Ichi-kyu. Pour les grades supérieurs, on  débute par la couleur noire pour le 1er dan ou les judokas Sho-dan.

Ensuite, un judoka portera encore une noire jusqu’en 5ème Dan. Puis, la blanche-rouge et enfin, la ceinture rouge judo quand il aura terminé son parcours d’arts martiaux. Il faut alors comprendre les couleurs pour éviter toute confusion avec les judokas. Ainsi, les couleurs ont une grande signification dans le monde du judo et quelle que soit sa taille, ce qui compte c’est que les apprentis puissent se distinguer par leurs grades. Le judo est l’une des disciplines d’arts martiaux les plus connues au monde et qui permet déjà aux enfants de maitriser la technique d’autodéfense et l’habileté de leurs mains et leurs jambes.

Quand change-t-on de ceinture au judo ?

Que l’on porte une ceinture noire judo de divers coloris, cela dépend alors de son niveau dans cet art martial et de son évolution. On change donc d’une obi en fonction des grades sans que cela tienne en compte la taille de l’apprenti. La taille est juste un critère d’aisance et de confort lors d’un combat de judo. Un apprenti passe alors d’une obi à une autre quand il passe d’un niveau à l’autre. Il porte une obi marron lorsqu’il atteint le niveau supérieur en Kyu et le rouge quand il atteint le niveau supérieur de tous les judokas. Mais cela va aussi dépendre de l’âge des judokas soit de 4 ans à 14 ans pour les Kyu et pour le niveau supérieur jusqu’à 29 ans minimum.

Ainsi, un élève peut donc avoir plusieurs couleurs dans son placard afin qu’il puisse se souvenir de toutes les étapes de son apprentissage. Ainsi, lorsqu’il souhaite poursuivre son parcours, il ne sera pas obligé de revenir à la base c’est-à-dire à l’obi blanche mais selon son dernier niveau. Bien entendu, cela va dépendre de l’établissement dans lequel il souhaite poursuivre son apprentissage et des conditions d’accès. En bref, pratiquer cette discipline est vraiment important tant sur le physique que sur le psychique. Elle permet aux enfants encore en bas âge de développer certaine assiduité et reflexe tout en renforçant la souplesse de leur corps.

Dans la même catégorie