Pôle dance : qui peut pratiquer ce sport ?

Pôle dance : qui peut pratiquer ce sport ?

Les activités sportives se diversifient et ouvrent des portes, jusqu'alors réservées aux disciplines classiques. Les catégories sport et danse se mélangent comme pour la capoeira, ou encore la pôle dance.

Encore méconnue de certains, la pôle dance a trouvé sa place dans les cours collectifs ou en école sportive. Les figures empruntent des gestes au fitness, à la danse et à l'acrobatie. Pour comprendre ce qu'est cette discipline, on se penche vers ses origines et ses bienfaits pour le corps.

Qu'est-ce que la pôle dance ?

Les origines de la pôle dance

La pôle dance existe depuis bien des années. Retracée avant les années 1930, cette discipline est d'abord associée aux séances de striptease. Le pôle dancing est décrit à cette époque comme un spectacle, et non comme une activité sportive. L'utilisation de la barre verticale et l'accomplissement de prouesses autour, se retrouvent aussi dans le milieu du cirque. Autant dire, qu'il faut attendre plusieurs décennies pour qu'une figure de pôle dance, soit reconnue en tant que telle.

Pôle dance dans les années 90

La barre de pôle dance est toujours utilisée dans le monde de la nuit, mais quelques grandes danseuses commencent à désacraliser la discipline et à en faire une activité sportive et artistique, ouverte aux apprenties lambda. Dans les studios de danse, les femmes apprennent à utiliser la barre de pôle dance, et se forment aux gestes acrobates et sportifs.

La pôle dance aujourd'hui

Grâce à la persévérance de danseuses renommées, petit à petit, la pôle dance est devenue une discipline reconnue par ses pairs et cette activité est entrée dans la grande fédération sportive. Les femmes s'inscrivent dans les cours de pôle dance, pour se muscler, se mouvoir avec souplesse, et pour gagner en assurance et en confiance.

Comment se pratique la pôle dance ?

En studio ou en école de danse, un cours de pôle dance se déroule comme n'importe quelle discipline sportive.

  1. L'échauffement : le corps a besoin d'un échauffement assez dense, avant de se lancer dans une figure de pôle dance. On fait travailler les pieds et les jambes. On relâche au maximum le haut de son corps, pour le détendre. On fait des exercices pour entraîner ses abdos et ses bras. Il ne faut pas négliger la partie d'échauffement du corps, pour éviter de se blesser.
  2. Les figures du pôle dance : on peut réaliser des figures aériennes autour de la barre de pôle dance, avec des mouvements artistiques et sportifs. Les combinaisons de pôle dancing sont multiples, et chacun va à son propre rythme.
  3. Les étirements après le cours de pôle dance : après des mouvements acrobates et sportifs, le corps a été sollicité avec force. Il est important d'effectuer une séance d'étirements, à la suite du cours.

La pôle dance est-elle bénéfique à tous ?

La pôle dance, est accessible à tous. La fédération du sport reconnaît les bienfaits de cette discipline à tout public. Il n'est pas rare, de nos jours, de trouver dans un studio : femmes, hommes, adolescents et même quelques enfants.

Le pôle dancing est considéré comme un véritable sport et s'inscrit sur une ligne artistique, qui conjugue : acrobatie, sport et fitness. Les personnes qui poussent la porte d'un studio de pôle dance, le font avec la volonté de se muscler, de s'assouplir et de développer une fibre artistique.

Pratiquer un sport de ce genre, permet de gagner confiance en soi. Aujourd'hui, le sport procure les mêmes avantages dans le domaine de l'estime de soi, que le théâtre ou autre activité.

Mis à part la notion d'assurance, les pratiquants de la pôle dance relèvent des défis dans la réussite de figures, parfois complexes et qui demandent de puiser dans ses forces musculaires et mentales.

Plus qu'un spectacle, le fait de pouvoir s'accrocher à la barre verticale (pôle) s'apprend et il faut exécuter les bons gestes pour ne pas se faire mal.

Où trouver des cours de pôle dance ?

La fédération de la pôle dance, offre la possibilité de prendre des cours en studio de danse ou école.

Les professeurs font évoluer les apprenants, qui au fur et à mesure, sont capables d'accomplir des spins ou des tricks et de se retrouver en mode inversion (la tête en bas). La pôle dance est devenue un art à part entière et il est même possible de faire des compétitions.

Il faut aller au-delà des préjugés et prendre conscience que, parmi tous les sports, cette activité physique est certes différente et non conventionnelle ; mais n'en reste pas moins l'égale de tous.

La pôle dance est un réel atout en termes de renforcement musculaire, de brûleur de calories et de booster en souplesse. L'apprentissage se fait par pallier et au rythme de chacun.

Les abonnements ne sont pas plus coûteux qu'un tarif mensuel en danse moderne ou autre. Il est primordial d'apprendre avec l'aide d'un professionnel agrée.

Dans la même catégorie